• Assistance au (+33) 03 87 04 36 30 du lundi au vendredi de 8h00 à 17h00
  • contact@bullrelax.fr

Entretenir son spa

  • Voici quelques conseils et recommandations pour entretenir votre spa Villeroy & Boch

Remplissage et mise en service

Le remplissage de votre spa se fait directement avec de l'eau du robinet jusqu'au marquage situé sur le cache de l'installation de filtrage. Couvrez votre spa pour la protéger de la lumière directe du soleil. N'exposez jamais votre spa vide à la lumière du soleil, cela risquerait d'endommager le bassin du spa. La mise en service de votre spa ne doit être faite que lorsqu'il est rempli d'eau (la pompe et le sytème de chauffage peuvent être gravement endommagés sans eau). Si vous remplissez le spa avec de l'eau adoucie artificiellement, vous devez ajouter un additif minéral adapté.

Changer l'eau

Lorsque vous vous baignez dans votre spa, des résidus de savon ou de nettoyants sur votre peau ou vos maillots de bain ainsi que des substances pour maintenir le pH dans l'eau s'accumulent dans l'eau et rendent le maintien de la qualité de l'eau difficile. En fonction de la fréquence des utilisations, l'eau du spa doit être remplacée tous les 1 à 4 mois ou dès que la régulation du pH de l'eau devient difficile. Avant un changement d'eau, enlevez tous les JetPaks. Nettoyez le spa et la zone du JetPak avec un nettoyant pour bains à remous. Nettoyez en cas de besoin les autres zones du spa, y compris les JetPaks avec un nettoyant pour systèmes balnéo.

Entretien du spa

Pour le nettoyage courant, vous pouvez utiliser un produit de vaisselle doux, un nettoyant pour vitres ou un produit recommandé par V&B. Pour éliminer les tâches tenaces, utilisez un nettoyant doux pour surfaces acryliques ou un nettoyant chimique doux. Appliquez à l'aide d'un chiffon doux mouillé ou d'une éponge. Rincez soigneusement les zones nettoyées, puis séchez-les avec un chiffon propre.

Hivernage

Lorsque les capteurs thermiques dans le corps de chauffe indiquent des températures trop basses, les pompes s'enclenchent automatiquement afin de protéger le spa du gel. En fonction des conditions environnantes, les pompes fonctionnent en continu ou par intervalles réguliers. Avant de préparer le spa pour l'hibernation, il est indispensable de procéder à une désinfection intensive de l'eau. Cela empêche la prolifération des bactéries, algues et champignons dans les tuyaux, dans lesquels de l'eau résiduelle peut s'accumuler après le vidage de l'eau pour l'hibernation.

Le traitement de l'eau avec

Nous avons choisi de travailler avec BAYROL, référence mondiale dans les produits d'entretien des spas et piscines. Nous vous recommandons l'usage des produits BAYROL et le respect des 4 étapes de traitement.


Etape 1

Équilibre de l'eau
L’ajustement du pH est la base essentielle de l’entretien de l’eau de votre spa. Les 3 paramètres essentiels qui sont à considérer : la dureté, l'alcalinité, et le pH de l'eau. Contrôlez le pH une fois par semaine et maintenez celui-ci entre 7.0 et 7.4.

Etape 2

Désinfection de l'eau
L'eau doit nécessairement être désinfectée juste avant ou après chaque bain selon la méthode de désinfection choisie, nous vous recommandons pour garantir une eau propre et afin d’éliminer les impuretés (bactéries, microbes…), désinfectez l’eau de votre spa chaque semaine.

Etape 3

Veillez au bon filtrage de l'eau 
Les spas sont équipés d'une pompe de filtration. Une bonne circulation d'eau permet de garder l'eau propre car le filtre de la pompe retient les impuretés et cela permet de distribuer uniformément les produits d'entretien.

Etape 4

Remplacement régulier de l'eau
La vidange régulière et le remplissage à l'eau fraîche est un élément important de son entretien. Avec le temps, l'eau s'enrichit de minéraux, produits chimiques et autres substances. Elle devient trouble et limite ainsi l'efficacité des produits d'entretien.

Tutoriel d'hivernage par BAYROL :

Petit tutoriel de notre fournisseur BAYROL pour bien choisir sa méthode d'hivernage. Bien préparer son hivernage, permet de faciliter sa remise en route au printemps.

Conseils et entretien du mobilier

  • Le mobilier, bien que conçu pour l'extérieur, se nettoie, se protège et s'abrite pour une longévité optimale.

Incidence de la météo

La fin de l'été est proche... la rentrée s'est bien déroulée... Les enfants ne jouent plus beaucoup dehors... IL EST TEMPS ! L'automne et l'hiver apportent leur lot d'épreuves pour votre mobilier ou vos accessoires outdoor. Les rayons UV émis par le soleil et la lune, la chaleur, le froid, la pluie, des conditions météorologiques exceptionnelles ont des conséquences sur l'aspect, le bon usage et la durée de vie d’un produit. Autant de facteurs mettant à rude épreuve les matériaux...

Pensez sur le long terme !

Bien que le mobilier de jardin soit conçu pour être utilisé à l’extérieur, mais dans des conditions climatiques normales, les conditions climatiques peuvent varier non seulement en fonction du lieu où l’on se trouve, mais aussi selon notre environnement. Pendant l’hiver, quand les températures chutent, que le taux d’humidité augmente et surtout que vous n’utilisez plus votre mobilier de jardin, le meilleur des conseils est de le mettre à l’abri dans un endroit sec.

Les housses d'hivernage

A défaut de pouvoir mettre à l'abri et hiverner votre mobilier, il est fortement conseillé d'utiliser une housse de protection disposant d'un système d'aération, alors que le mobilier reste dehors durant de longs mois d'hiver. Les housses conçues pour protéger le mobilier de jardin permettent une bonne circulation d’air autour des produits, évitant ainsi l'apparition de la corrosion et le développement de moisissures. Il convient notamment de veiller particulièrement à ce que la housse d’une table ne reste pas plaquée au plateau. Vous pouvez également insérer une cale entre le sol et les pieds pour éviter un transfert d'humidité.

Matériaux et garantie...

La garantie couvre uniquement les défauts de fabrication. Si les préconisations d’hivernage et de protection des produits ne sont pas respectées, vous prenez la responsabilité d’une détérioration accélérée de l’état de surface et du bon fonctionnement de votre mobilier de jardin. Les rayures, les fissures naturelles du bois, toute anomalie résultant d’un mauvais entretien ou d’un usage anormal du produit, les sinistres naturels ou autres vandalismes ne relèvent pas de l’application de la garantie.

Les toiles

Les toiles "haute technologie" sont constituées majoritairement de polyester et de vinyle qui leur assurent une grande stabilité à la lumière et une bonne résistance au soleil; elles sont traitées anti-UV. Résistantes à l'humidité et à l'eau de piscine, souples et solides, ces toiles offrent un très grand confort d'utilisation. Leur entretien se fait simplement avec de l'eau claire et un peu de savon noir ou savon de marseille pour que la toile retrouve tout son éclat. Ne pas utiliser de produits corrosifs ou à bases d'hydrocarbures, de produits chlorés ou abrasifs.

Les structures en aluminium

Métal remarquable pour ses qualités reconnues de légèreté, de résistance à l'oxydation etc... Il supporte les différents aléas climatiques. Il est travaillé de multiples façons pour la confection de mobilier et accessoires extérieurs, et est très souvent associé à d'autres matériaux. Pour nettoyer l’aluminium, un simple nettoyage régulier à l’eau tiède et au savon suffira. Bien essuyer avec un chiffon doux afin d’éviter toute trace de calcaire. Veillez à ne pas utiliser la partie abrasive de l’éponge, les marques seraient définitives. Si cela s’avère nécessaire, il est possible d’appliquer un produit rénovateur spécifique pour aluminium. Astuce : pour faire briller l’aluminium, imprégnez un chiffon doux d’un mélange de liquide vaisselle et de vinaigre blanc. Frottez délicatement les parties ternies et le tour est joué. Si vous avez des taches blanches sur l’aluminium, prenez un tampon de laine et du jus de citron. Évitez surtout les produits à base de chlore ou d’hydrocarbures qui pourraient le détériorer.

La noblesse du bois

Le bois depuis toujours est le matériau de base du mobilier. Des essences comme le teck, le hêtre, l'eucalyptus ou encore l'acacias sont régulièrement employées pour la confection de mobilier extérieur.
Le bois utilisé est choisi en fonction des propriétés mécaniques qui assurent une bonne résistance aux insectes xylophages et aux champignons. Le teck a la particularité d’être imputrescible. Des produits spécifiques (huile, lasure, saturateur) doivent être appliqués tous les ans sur le bois, afin de conserver son éclat et le protéger de l’humidité et des champignons. Il est conseillé d’essuyer le mobilier en bois après chaque pluie afin d’éviter l’apparition de taches. Ne pas utiliser de jet d’eau à haute pression qui endommage la structure du bois. Tous les bois agressés par les conditions externes vont se griser et perdre leur bel aspect d’origine ; une intervention sera alors nécessaire si vous n’appréciez pas cet aspect naturellement grisé. Procédez de préférence en début de saison, au printemps. Commencez par nettoyer le bois à l'aide d'une brosse à poils durs avec de l'eau tiède et du savon noir. Brossez bien toute la surface et insistez dans les recoins. Rincez ensuite abondamment toujours à l'eau tiède. Certaines taches bien incrustées risquent d'être toujours présentes, une astuce consiste à les enlever en frottant un bouchon de liège ou même une gomme. L'usage de produits spécifiques comme du dégriseur pourra être envisager (attention à respecter les précautions d'usage).

La résine tressée

Parfaitement adaptée à l'extérieur, la résine tressée en polyéthylène, aussi appelée poly rotin, présente de nombreux avantages. Confortable, elle résiste aux intempéries, aux assauts du soleil, mais également à ceux du sel en bord de mer et du chlore de l'eau de piscine. Plate, ronde, demi-ronde, elle permet la réalisation de mobilier de jardin de différents styles, contemporain ou charme, avec de nombreuses finitions et coloris. Un simple jet d’eau légèrement additionnée de savon suffit à lui redonner tout son éclat. Elle est recyclable. Il est préférable d’utiliser une éponge ordinaire imbibée d’eau et de produit vaisselle (sans frotter avec insistance), et de sécher. Pour les taches les plus récalcitrantes, optez pour la pierre d'argile, le vinaigre blanc ou un produit classique pour nettoyer les vitres. Il convient de ne surtout pas frotter fort sur la résine tressée. Ne pas utiliser de brosse métallique ou d’éponge abrasive, qui pourraient provoquer des rayures. La résine ne supporte pas l’eau de javel, ni les produits anticalcaire ou encore les solvants.